Les Olympiades militaires 2016, une journée d’exception (30 juillet 2016)

Olympiades militairesLe samedi 30 juillet 2016, 120 militaires du contingent français, des bataillons du secteur Est espagnol et du secteur Ouest italien de la Force intérimaires des Nations Unies au Liban (FINUL) ainsi que des militaires libanais des 5e et 9e brigades et du 6e régiment d’intervention de Saïda, ont relevé les défis de ces premières Olympiades au cœur même de l’Hippodrome antique de Tyr, sur la trace d’illustres ancêtres. Cet événement exceptionnel a été organisé par le contingent français de la Force Commander Reserve (FCR) en collaboration avec les Forces Armées Libanaises (FAL) avec pour objectif principal de soutenir deux associations œuvrant pour les militaires blessés et les familles des soldats tombés au service de leur pays en France et au Liban.

Olympiades militairesOlympiades militaires

Sous un soleil estival, le général Al Hajjar officier de liaison libanais auprès de la FINUL, le général Liot de Nortbecourt Senior National Representative français ainsi que le colonel Remanjon chef de corps du contingent français, ont officiellement ouvert les Olympiades militaires 2016. La première épreuve était symboliquement appelée « Course de char », où chaque équipe de 10 personnes devait tracter un poids lourd militaire sur un terrain sableux difficile dans un temps records. Tout le monde s’est mobilisé pour encourager les sportifs militaires, les autorités libanaises, françaises et de la FINUL étaient aussi présentes au bord de la piste pour montrer leur soutien. Durant plus de 3h, les 120 militaires engagés dans les Olympiades ont assuré un véritable spectacle et ont donné le témoignage fort de valeurs de cohésion et de dépassement de soi.

Olympiades militairesOlympiades militaires

Cet état d’esprit très positif est le reflet de la noble cause pour laquelle ces Olympiades militaires ont été organisées, le soutien de deux associations française et libanaise qui travaillent pour les militaires blessés et les familles des militaires morts en service. Grâce aux partenaires qui ont soutenu l’événement, un montant total de 20 000€ a été récolté, dont 10 000€ qui seront reversés à l’association libanaise du Martyr lieutenant-colonel Sobhi Al Akoury et 10 000€ qui seront reversés à l’association françaises Terre Fraternité, bras armé financier de la CABAT. Les partenaires des Olympiades dont les principaux sont la mairie de Tyr, l’union des mairies d’Al Qala’a, Metropolitan security, Thales, Odas, Medco, l’ONG Kelna Inta, Cibus Holding, Axa Middleeast et Images d’Orient ont ainsi tous concouru à la réussite de cet événement et au soutien direct des associations.

Olympiades militairesOlympiades militaires

Porteur de ces valeurs communes, le sportif libanais Silvio Chiha, champion international de ski nautique et parrain des Olympiades militaires s’est aussi rendu à l’Hippodrome de Tyr pour encourager les sportifs militaires. Il s’est si bien prêté au jeu, qu’il a même participé à l’épreuve finale de la course d’obstacles, où il a terminé un parcours relevés de multiples obstacles en hauteur ou au ras du sol dans un temps rapide et remarquable, applaudi par l’ensemble des militaires rassemblés autour du lieu de l’épreuve.

Olympiades militairesOlympiades militaires

Un sentiment de fraternité et de solidarité a prédominé lors de ces Olympiades militaires. Cette première édition a été une réussite grâce à chacun des militaires présents, sportifs et autorités, grâce à l’investissement du parrain de l’événement et grâces aux sponsors, véritables partenaires des Olympiades.

Olympiades militairesOlympiades militairesOlympiades militairesOlympiades militaires